Expert-comptable: un métier en pénurie, et pourtant 8 experts-comptables sur 10 ne veulent pas changer de job

Paradoxe: le métier souffre d'un manque de vocations alors que ceux qui le pratiquent ne voudraient rien faire d'autre. Les clés de leur satisfaction ? Le contact client, la technologie et les challenges proposés par une législation complexe.

Les experts-comptables sont convoités : ce métier est depuis peu en pénurie. Pourtant, la satisfaction professionnelle est au rendez-vous, puisque 8 experts-comptables sur 10 choisiraient sans hésiter la même carrière s’ils en avaient la possibilité. Une étude récente de Wolters Kluwer auprès de 500 employés et dirigeants de cabinets comptables le montre. Ce sont principalement le contact avec les clients, l'évolution technologique et les simulations fiscales et financières qui rendent ce travail si fascinant.

jn2475-kluw-tax-trendcatcher-mailheader-600x200px-fr

Le 3 mars 2020

Les experts-comptables apprécient leur métier. Ils travaillent le plus souvent en équipe ou bien créent leur propre entreprise : 18 % des sondés travaillent seuls, 35 % dans un cabinet avec 4 collègues maximum, et 32 % avec de 5 à 20 collègues. Et il y en a de plus en plus : le nombre de collaborateurs a ainsi augmenté dans plus de la moitié des cabinets étudiés, et n’a diminué que dans 4 % d’entre eux. Cette croissance générale contribue à la grande satisfaction professionnelle actuelle. Mais comment les experts-comptables belges voient-ils leur avenir ?

L’avenir de l’expert-comptable est... rose : la majorité se prépare à la croissance

La majorité des sondés souhaitent poursuivre dans cette voie et ont clairement confiance en l’avenir. 60 % des dirigeants veulent se développer de manière organique ou par le biais d'acquisitions d'ici 2025. 26 % souhaitent maintenir les activités à leur niveau actuel.

En termes de contenu, l'accent est mis sur le passage à des services axés sur le conseil, alors qu’aujourd’hui 63 % de la charge de travail consiste en des tâches de base telles que les rapports standard et les déclarations fiscales. Quand 22 % du temps est actuellement consacré aux conseils fiscaux complexes et autres conseils professionnels, ceux-ci devraient représenter un tiers du temps dans un délai de trois ans. 21,5 % des sondés font de l'expansion des activités et du développement d'offres de services  supplémentaires une priorité absolue.

L’avenir de l’expert-comptable est... numérique : 2 sur 3 investissent dans la technologie

L’investissement dans les outils numériques et les solutions d'automatisation qui améliorent l’efficacité est une autre priorité absolue. Près des deux tiers des sondés débloquent des budgets pour des outils tels que les solutions de numérisation, la facturation électronique ou les portails clients. De plus en plus, des alternatives numériques sont également explorées en matière de formation. Pour l'instant, un peu moins de 80 % des sondés suivent encore principalement des formations classiques en groupe, mais ils estiment que ce chiffre sera d'environ 60 % d'ici trois ans. En outre, l’évolution des outils de communication pour le contact avec la clientèle est frappante. Alors qu’en 2017, les experts-comptables communiquaient principalement avec leurs clients par téléphone, par e-mail et via des outils tels que les portails clients, WhatsApp fait actuellement de sérieux progrès. Près de 30 % des dirigeants ont ainsi déclaré utiliser cet outil pour communiquer avec leurs clients.

« La numérisation n'est pas une nouveauté pour les experts-comptables : la plupart des cabinets ou des indépendants utilisent depuis des années des logiciels et des outils technologiques de soutien. Ce qui est frappant, toutefois, c'est que nous sommes clairement à un point de basculement. Alors que les tâches standard consomment encore la majorité du temps de travail, beaucoup d'efforts vont porter sur des outils qui peuvent justement se charger de ces tâches, afin que les experts-comptables puissent se consacrer aux conseils et au rôle d’un CFO. En outre, les experts-comptables qui maîtrisent le numérique aident désormais leurs clients dans le processus de numérisation. Aujourd'hui, 27 % indiquent qu'il s'agit d'une de leurs ambitions, mais je m'attends à ce que ce pourcentage augmente dans les années à venir », déclare Ronny De Goedt, Managing Director Tax & Accounting Belgium.

L'avenir de l’expert-comptable est ... complexe : suivre la législation est un défi

L’étude s'est également penchée sur les principaux défis du métier. Avant tout, il s’agit de suivre et d’appliquer une législation en constante évolution. Michiel van den Keybus, Segment Manager Tax Legal & Regulatory Belgium, explique : « Les experts-comptables s’y perdent parfois dans les règles relatives à l'impôt sur le revenu des personnes physiques, à la TVA, à l'impôt sur les sociétés et au droit des sociétés. Les dirigeants et les employés ont des opinions très différentes dans ce domaine : ce sont surtout les premiers qui sous-estiment les connaissances de leur cabinet en la matière. Et bien que se tenir au courant de l'actualité fiscale soit considéré comme le plus grand défi, pour beaucoup, c'est aussi l'un des aspects positifs de leur travail d’expert-comptable. »

Le travail de votre vie ?

Compte tenu des objectifs de croissance de nombreux cabinets comptables et de l'afflux limité de jeunes diplômés, la guerre des talents ne fera que s'intensifier. Que peuvent donc faire les employeurs pour se distinguer ? Les employés placent les possibilités de développement, tant en termes de formation que d'avancement professionnel, en première place lorsqu’ils sont interrogés sur leur emploi idéal. Un bon package de rémunération, des horaires de travail flexibles, de l'autonomie et des outils modernes composent le reste du top 5.

Tous les deux ans, Wolters Kluwer cartographie l’évolution de la fiscalité et de la comptabilité en Belgique avec le « Tax Trendcatcher ». Cette étude a été réalisée en décembre et janvier derniers par le bureau d’études indépendant iVOX. Parmi les 500 sondés figuraient à la fois des employés et des dirigeants de cabinets comptables et de conseils fiscaux de tailles variées.